法语之路,道阻且长,行则将至——积极向上的法语系
发布时间:
2020-11-17
浏览量:
10

法语之路,道阻且长,行则将至

——积极向上的法语系

本学期开始上课以来,法语专业在教学模式和师生工作、学习氛围等方面均有很大变化。201班在王珊珊老师的带领下开始采用“蔡式教学法”模式进行教学改革,整个法语专业教师团队参与其中,每天轮流在晚自习期间去教室对学生进行辅导答疑。大一新生的学习氛围相当浓厚,学习热情高涨。针对本次教学改革和法语专业学习,我们采访了王珊珊老师以及部分201班的同学。

 

(以下为对老师进行的采访)

您多年来的教学感受是什么?

在没有使用蔡式教学法之前,我的教学过程充满着疑惑。我发现老师的能力和经验虽然足够,但是学生因素的变动太大,学习效果也会参差不齐。老师们都有想教好但却苦于没有更加有效的办法的心理。接触到蔡式教学法后,我发现它确实大有作用,如果我是学生,用这样的方法锻炼自己,学习成绩一定会有提高。我下定了改革的决心,希望这次改革能全面提高学生的能力,为他们争取更光明的就业前景。

 

您认为“蔡式教学法”和以往的教学法有什么不同?

蔡式教学法和传统意义的法语教学有很大区别,传统意义上的教学法根本目的是让中国人读懂外国人编写的教材,其教授是单向的,而蔡式教学法可以教会学生中法互译,提升学生的听说能力,让学生得到全面发展。

 

那么“蔡式教学法”能否适应法语专业四级考试呢?

完全没有问题。“蔡式教学法”不仅能夯实学生的语音、语法和翻译基础,还能适应所有的专业考试。而针对专业四级,我们会从大一就开始准备,大一上学期就会练习专四真题,老师会对题目进行筛选,从简到难,逐步深入,即使学生不理解题目,在经过练习后也可以熟悉甚至背下来。大二的时候会增加习题数量和质量,进行针对性的训练。这样训练下来,相信学生的四级过级率会较以往有很大提高。

 

您认为法语专业的就业前景如何?

我认为法语专业的就业前景非常广阔。你可以把它分为两个路线来走,一是毕业之后仍走法语这条路线,比如从事和法语相关的工作,像记者、主持人和翻译、老师等等对语言能力要求很高的工作。二是从事与法语不太有关的工作,但学好法语可以让你们去法国考研考博,学到更多你喜欢的专业知识,比如热爱艺术的人可以到法国学习艺术,擅长答辩、喜欢法律的人可以朝着国际法庭法官方向发展。

 

(以下为对学生进行的采访)

你当初为什么选择法语专业?

“因为我喜欢学语言,认为语言是自己的一个优势,在同等院校中觉得潍坊学院的法语专业比较吸引我,再加上自己的综合考量觉得法语是很适合自己的。”

——20级法语1班刘子墨

“因为高中的时候老师在课堂上放了一首法语歌,我当时就觉得法语很好听,就对法语产生了兴趣。兴趣是最好的老师,所以我选择了法语专业,并希望能将兴趣变成热爱。”

——20级法语1班焦宏杰

 

“我在报考专业的时候就觉得法语在我擅长的领域内,因为本身喜欢学语言,再加上自认为有学语言的天赋,也相信自己能够学好,就直接报了。”

——20级法语1班朱晓涵

“我当时是受我姐姐的影响,她是学葡萄牙语的,她说学语言的前景很好,我当时就心动了。再加上我看了《亲爱的翻译官》这部电视剧,我觉得里面说的法语非常好听,就报考了这个专业。”

——20级法语1班向雨婷

 

你觉得现在学习法语有什么困难?平时是怎么克服这些困难的?

“我觉得语音这关是很困难的,有的音发不准要一遍一遍的练发音,但同学们都在互相帮助,这个过程是很快乐的。”

——20级法语1班刘子墨

“我觉得一些知识点是很困难的,我又是一个喜欢钻牛角尖的人,但我可以跟着老师慢慢学,我相信我能学好的。”

——20级法语1班焦宏杰

“我觉得老师在课上讲的一些知识点于我而言可能不会很快消化,有很多内容记不住,但我觉得在同学和舍友的帮助和老师的辅导下,我以后会慢慢解决掉这些问题的!”

——20级法语1班朱晓涵

“我觉得背单词和课文是比较困难的,刚开始学法语比较容易和英文记混,有的单词长得和英语单词一样但读音却不一样,有时候就会读错。”

——20级法语1班向雨婷

 

你认为“蔡式教学法”的优点有哪些?或者对你有什么帮助?

1.纠发音方面比较严格,给每位同学一句话一句话的纠音;2.要求用电脑记笔记,能提高打字速度,还能够帮助我们记住单词拼写;3.采用群狼战术,不放弃每位同学。”

——20级法语1班赵慕香

“它的好处就是你通过课上打字可以减少以后用在听写上的时间,以翻译为统筹,可以让我们学会更多汉译法、法译汉的方法,课堂更加有效率。”

——20级法语1班焦连莹

“我们采用了一种叫‘群狼战术’的学习方式,就是小组式学习,互帮互助,我是很喜欢这种学习方式的。”

——20级法语1班刘子墨

 

你对以后的学习或者就业有什么打算?

“我可能没有打算将法语作为一个职业,而是把它当作一种语言工具,在把法语学好的前提下我会辅修其他学科或者跨专业考研,但这并不代表我会放弃学法语,我会尽全力把它学好,学精,在将来找工作的时候法语会成为我的一大优势。”

——20级法语1班刘子墨

“我以后想当一名老师,也想去非洲!

——20级法语1班焦宏杰

“我是打算考法语专业的研究生的,我会尽全力考到我想去的学校,相信自己能成功。”

——20级法语1班朱晓涵

“有一天开会听说有出国交换的项目,我想争取一下出国的机会,如果可以的话我想去法国锻炼一下口语,毕竟学了语言就是用来说的,还是要去与人交流的好。”

——20级法语1班向雨婷

 

经过今年的学习模式改革,法语系面貌焕然一新,从这学期伊始至今,同学们和老师们锐意进取,在这期间有老师的辛勤汗水和专业指导,也有同学们在自习室中的刻苦鸣读,外院学子的良好学风得到了继承和发扬,希望大家可以保持这种良好态势,学好专业,我院法语专业将会再接再厉,续写辉煌,谱写属于我们的传奇。

La persévérance vous conduira à parcourir le chemin du français long et épineux

 

Depuis le début de ce semestre, le département de français a beaucoup changé enmode d’enseignement ainsi qu’en atmosphère de travail et d’étude. Sous la direction de la professeure Wang Shanshan, la Classe 1 de l’Année 20 a commencé une réforme de l’enseignement en adoptant la « Méthode Cai ».Toute l’équipe d’enseignants du département de français y a participé, ils vont tour à tour à la salle de classe pendant l’étude du soir pour guider les étudiants et répondre à leurs questions. L’enthousiasme d’étude de la première année ne connaît plus de bornes. Nous avons interviewé la professeure Wang Shanshan et certains étudiants de la Classe 1 de l’Année 20 sur cette réforme de l’enseignement et l’apprentissage du français.

 

(L’interview de la professeure est comme suit)

Quelle est votre impression sur l’enseignement depuis longtemps ?

Avant d’adopter la « Méthode Cai », mon processus d’enseignement était plein de doutes.J’ai trouvé que les professeurs ont assez de compétence et expérience, mais les facteurs des étudiants sont très variables, ce qui rend inégaux leurs effets d’apprentissage. Les professeurs veulent tous bien enseigner, mais se tracassent toujours de ne pas avoir un moyen plus efficace. Après avoir connu la « Méthode Cai », j’ai trouvé qu’elle est vraiment très efficace. Si j’étais étudiante et m’exerçais avec cette méthode, mes résultats scolaires seraient certainement meilleurs. J’ai pris la décision d’appliquer cette réforme en espérant qu’elle pourra élever complètement les capacités des étudiants et gagner de meilleures perspectives d’emploi pour eux.

 

D’après vous, quelles sont les différences entre la « Méthode Cai » et les pédagogies d’autrefois ?

Il y a une grande différence entre la « Méthode Cai » et les pédagogies traditionnelles de français. L’objectif fondamental de celles-ci est de faire comprendre les manuels rédigés par les étrangers aux Chinois et elles sont à sens unique, tandis que la « Méthode Cai » permet aux étudiants la traduction mutuelle entre le chinois et le français, l’amélioration de l’écoute et l’expression orale et ainsi un développement complet.

 

Alors, est-ce que la « Méthode Cai » peut s’adapter à l’examen TFS-4 ?

Il n’y a pas du tout de problème. La « Méthode Cai » peut non seulement bien établir les bases de phonétique, de grammaire et de traduction des étudiants, mais aussi s’adapter à tous les examens de français. Quant à l’examen TFS-4, on commencera à le préparer dès la première année universitaire, on fera ses exercices originaux au premier semestre de la première année. Les professeurs sélectionneront ces exercices de la simplicité à la difficulté. Après l’entraînement, même si les étudiants ne comprennent pas les exercices, ils peuvent les connaître, voire les réciter par cœur. En deuxième année, on pratiquera l’entraînement ciblé en augmentant les exercices et en améliorant leur qualité. De cette manière, je crois que le pourcentage de réussite à l’examen TFS-4 sera beaucoup élevé par rapport à celui d’auparavant.

 

Quelle est votre opinion sur les perspectives d’emploi de la langue française ?

A mon avis, les perspectives d’emploi de la langue française sont très larges. Vous pourriez les diviser en deux axes. L’un est de continuer le chemin du français après la fin d’études, par exemple, des emplois concernant le français, comme journaliste, animateur, traducteur, professeur… qui exigent une haute capacité linguistique. L’autre est un emploi peu lié au français. Mais la bonne maîtrise du français vous permet d’aller en France pour devenir master ou docteur, pour étudier plus sur votre spécialité préférée, par exemple, un amateur d’art peut étudier l’art en France, ceux qui sont doués pour le débat et le droit peuvent se développer vers un juge international.

 

(L’interview des étudiants est comme suit)

Pourquoi as-tu choisi la spécialité de français ?

«Parce que j’aime apprendre les langues étrangères. Je pense que c’est ma supériorité. Parmi les établissements de la même catégorie, la spécialité de français de l’Université de Weifang m’attire relativement. Tout bien considéré, je pense que le français me convient très bien. »

                                           Liu Zimo, Classe 1, Année 20

 

«Parce que mon professeur de lycée nous a diffusé en classe une chanson française qui était agréable à l’oreille pour moi, donc je me suis intéressée au français. L’intérêt est le meilleur guide, c’est pourquoi j’ai choisi le français et j’espère transformer cet intérêt en passion. »

                                       Jiao Hongjie, Classe 1, Année 20

 

«Lors de mon choix de la spécialité, je pensais que le français serait dans mon domaine : avant tout, j’aimais apprendre les langues étrangères ; et puis, je me trouvais douée en langues ; en plus, je me croyais capable de bien l’apprendre. Donc, je l’ai choisi. »

                                        Zhu Xiaohan, Classe 1, Année 20

 

«Ma sœur m’a influencée. Elle apprend le portugais. Elle m’a dit qu’il y a de belles perspectives pour l’apprentissage des langues étrangères. J’ai été touchée. Et j’ai regardé le feuilleton Les interprètes où le français était agréable à l’oreille pour moi, j’ai donc choisi cette spécialité. »

                                        Xiang Yuting, Classe 1, Année 20

 

Quelles difficultés as-tu à apprendre le français ? Comment les as-tu surmontées ?

« Je trouve la prononciation difficile, il faut l’exercer beaucoup de fois quand des sons se prononcent inexactement. Mais les camarades s’entraident et sont très heureux dans ce processus. Nous avons adopté ce qu’on appelle la tactique des loups, c’est-à-dire l’étude en groupe et l’entraide. Pour moi, j’aime cette méthode. »     

                                          — Liu Zimo, Classe 1, Année 20

 

« Je crois que certaines connaissances sont incompréhensibles, en outre, je suis sophistiqueuse, mais je peux les apprendre en suivant le rythme du professeur, je me crois capable de réussir. »

Jiao Hongjie, Classe 1, Année 20

 

« En ce qui me concerne, il se peut que certaines connaissances que le professeur a expliquées en classe ne soient pas rapidement assimilées, et il y a beaucoup de choses que je ne peux pas apprendre par cœur. Avec l’aide de mes professeurs et de mes camarades, je suis convaincue que je résoudrai ces problèmes l’un après l’autre. »

 Zhu Xiaohan, Classe 1, Année 20

 

« C’est plus difficile pour moi de mémoriser les mots et les textes. Au début de l’étude du français, je le confonds souvent avec l’anglais, car ils se ressemblent parfois mais ont des prononciations différentes, je fais facilement des erreurs. »

 Xiang Yuting, Classe 1, Année 20

 

A ton avis, quelles sont les qualités de la « Méthode Cai » ? Ou quelle aide a-t-elle offerte ?

« 1. Elle est stricte à l’égard de la correction de la prononciation : phrase à phrase, chaque camarade ; 2. L’exigence de prendre des notes sur l’ordinateur nous permet d’accélérer la dactylo et de retenir l’orthographe ; 3. Elle utilise la tactique des loups, c’est-à-dire on n’abandonne personne. »

                                      — Zhao Muxiang, Classe 1, Année 20

 

« Ses qualités sont la réduction du temps consacré à la dictée future par la saisie et l’intégration de la traduction : on peut apprendre plus de moyens de traduction entre le chinois et le français, l’étude en classe est ainsi plus efficace. »

                                       — Jiao Lianying, Classe 1, Année 20

 

« Nous avons adopté ce qu’on appelle la tactique des loups, c’est-à-dire l’étude en groupe et l’entraide. Pour moi, j’aime cette méthode. »     

                                          — Liu Zimo, Classe 1, Année 20

 

Quel est ton projet futur d’études ou d’emploi ?

« Je n’ai peut-être pas l’intention de considérer le français comme une profession, mais comme un outil linguistique. Sur la base de la bonne maîtrise du français, je ferais mes études d’autre discipline ou serais master d’une autre spécialité, mais cela ne veut pas dire que je renoncerai à apprendre le français, je ferai de mon mieux pour bien le maîtriser et le français deviendra un grand avantage pour ma future demande d’emploi. »

                                          — Liu Zimo, Classe 1, Année 20

 

« Je rêve d’être professeur et je veux aussi aller en Afrique ! »

Jiao Hongjie, Classe 1, Année 20

 

« J’ai l’intention d’être master en français, je ferai de mon mieux pour entrer à l’université que j’admire et je me crois capable de réussir. »                          

 Zhu Xiaohan, Classe 1, Année 20

 

« Un jour, j’ai entendu dire qu’il y a un programme d’échange pour partir à l’étranger, je voudrais saisir cette occasion. Si possible, j’aimerais aller en France pour pratiquer mon oral, après tout, on apprend une langue étrangère pour la parler, il vaut mieux communiquer avec les étrangers. »

 Xiang Yuting, Classe 1, Année 20

 

Après la réforme du mode d’étude de cette année, le département de français a pris un aspect tout nouveau. Depuis le début de ce semestre, les professeurs et les camarades vont de l’avant avec détermination. Pendant ce temps, on a vu la sueur et le guide professionnel des professeurs et on a écouté les camarades lire assidument dans la salle d’études. Le bon esprit de la faculté des langues étrangères a été hérité et développé. On espère que tout le monde continuera à garder ce bon état et à bien étudier votre spécialité. Le département de français de notre faculté continuera à se développer, à se renouveler et à écrire une légende qui nous appartient.